Lux et volupté… ou le plaisir évident de la lumière.

 

Pour le faiseur d’images, comme pour le spectateur, ce plaisir, c’est d’abord celui de toute création à laquelle la lumière contribue comme principe originel, élément génétique, et matière vivante et mouvante à la fois : parce qu’elle fait sortir de l’invisible, parce qu’elle fait advenir, la lumière est l’objet d’une fascination qui peut se décliner dans autant de réactions – de la sidération passive à l’éblouissement assumé, de l’interrogation inquiète à l’exploration curieuse. La lumière pourrait être comme cette argile prométhéenne auquel il ne manque qu’une forme pour être autre chose, et qu’une énergie vitalisante pour être autrement vivante qu’une simple chose. Elle pourrait… Mais la lumière est aussi sa propre énergie : cause première, vecteur, et effet produit, la lumière s’impose par cette polyvalence essentielle comme une matière première particulière, qui est la vie même et qui fait toucher à la vie même de l’image...

 

>>> la suite

LE PROGRAMME

Samedi 4 juillet, présentation à la Médiathèque de Rodez de la programmation 2015 du festival.

A découvrir sur le site

 

>>> la suite

Association PHOTOfolies 12 - Rodez       crédits      © 2015